F R A N C I S   B A C O N

Né en 1909 à Bublin (IR)

Décédé en 1992 à Madrid (ES)

 

Depuis plus de soixante ans, la peinture de Francis Bacon soulève les passions les plus diverses. Si Picasso incarne la révolution artistique de la première moitié de ce siècle, nul doute que Bacon n'ait pris la relève depuis la Libération. L'intérêt qu'il suscite au sein des tendances les plus diverses de l'art contemporain est le plus sûr, garant de son universalité. Ses toiles passionnent les uns, irritent les autres, mais ne laissent personne indifférent. 

La peinture de Bacon frappe, dérange, suscite nombre de questions brûlantes et dispose d'un pouvoir d'envoûtement que la technique, aussi parfaite soit-elle, ne suffit pas à expliquer. 

 

Sensible à toutes les impressions de la vie extérieure, il se fait le réceptacle de toutes les informations qui lui étaient proposées et s'en servait pour féconder celles qui gisaient dans les profondeurs de son subconscient. De cette mystérieure alchimie naissait l'image onirique, et c'est alors que s'engageait le combat avec la matière, l'enfantement qui, en mettant cette image au jour, la revêtait définitivement de sa véritable identité. 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SAS Galerie Le point Fort, 2017