J E A N - B A P T I S T E   D E F R A N C E

D U   2 0   N O V E M B R E    A U   2 3   D E C E M B R E   2 0 1 6

Né à Evreux au milieu des années 80, Jean-Baptiste Defrance a botenu son DNSEP à l'école Supérieure des Arts décoraifs de Strasbourg en 2009 et est actuellement instalé au Bastion 14. Sa peinture, à mi-chemin. entre la nature morte et la vanité allégorique, évoque inlassablement le temps qui passe, mettant en scène le monde qui nous entoure par le biais des reliques d'une société de consommation ou de nos propres histoires. Cette exposition vient clôturer une année riche pour l'artiste (Mulhouse et Vilnius notamment, mais aussi la Maison de la Région à Strasbourg).

M A R C   M I C H E L

D U   2 6   O C T O B R E   A U   1 3   N O V E M B R E   2 0 1 6

Né dans les années 60, Marc Michel développe depuis plusieurs années une série de peintures intitulées Einsicht, réalisées en utilisant presque exclusivement du noir Sennelier, une maison fondée en 1887 ! Exposées lors de la dernière édition d'Este Arte à Punta del Este (Uruguay), ses huiles sur papier, très souvent exécutées en extérieur, au grès des saisons, sont inuitives et spontanées. L'exposition est l'occasion de retrouver son univers : loin de l'obscurité visible du monde, Marc Michel veut mettre en évidence sa poésie et sa beauté.

L U C A S   R O L L I N

D U   2 5   S E P T E M B R E   A U   2 3   O C T O B R E   2 0 1 6

Né à Ribeauvillé mais formé à l'Ecole Supérieure d'Art et de Design de Marseille-Méditerranée, Lucas Rollin revient pour sa première exposition monographique dans la région. Artiste multiple, peintre, dessinateur et sculpteur, Lucas Rollin compose avec l'idée que l'homme et son histoire font partie intégrante de la nature...

C A T H E D R A L

D U   3 1   A O Û T   A U   1 8   S E P T E M B R E   2 0 1 6

Cathédral [adj. et n.m.] : 1. (vieilli) Principal, doctoral, magistral. 2. Qui se rapport à une cathédrale, à un siège épiscopal.

     Suite au millénaire de la cathédrale de Strasbourg, la Galerie Le point fort souhaite mettre en perspective les origines et ressorts du cathédral, ce "quelque chose" de majestueux et sublime qui confère à l'édifice sa grandeur. Pour cette première exposition de la saison, la strasbourgeoise Brigitte Lion, l'allemande Patricia Westerholz et le peintre franco-serbe Filip Mirazovic nous livrent trois visions d'un même thème qui semble désormais intemporel.

S I N Y O U N G   P A R K   -  

" R E G A R D S   F R A N C E - C O R E E "

D U   5   J U I N   A U   3 1   J U I L L E T   2 0 1 6

Après de nombreuses résidences et expositions collectives, en Corée du Sud et en Europe, Sinyoung Park imagine une peinture où les influences asiatiques et européennes se croisent et s'entremêlent. Fascinée par les manèges d'antan, l'artiste cherche à transcrire sur la toile des souvenirs d'enfance, tels l'insouciance, la joie et la fête.

P E R F O R M A N C E  de  K E E - T E A   R H A

S A M E D I   1 8   J U I N

Né à Séoul, Kee-Tea Rha est sorti de la HEAR en 2004. Reconnu sur la scène strasbourgeoise (La Chaufferie, Syndicat Potentiel, etc.), il présenta une nouvelle édition de sa performance "Abattoirs" dans les espaces de la Galerie, le samedi 18 juin 2016 à 17 heures.

Performance organisée dans le cadre de la Saison France-Corée

D A V I D   R O D R I G U E Z   - 

" C O L O M B I A N   ( W I T H O U T )   A P P A R E L "

DU   1 9   M A R S   A U   8   M A I   2 0 1 6

David Rodriguez explore les rapports entre les corps et leurs modalités sociales ou morales. Ses dessins et sa peinture, riches de ses expériences colombiennes (son pays d’origine), fran­çaises et chinoises, explorent les habitudes sexuelles et leurs tabous dans une démarche artistique remet­tant en jeu les frontières et les vertus de l’obsession.

A X E L   G O U A L A   -   " P H R A G M A "

D U   2 3   J A N V  I E R   A U   5   M A R S   2 0 1 6

Le travail d'Axel Gouala met en lumière aussi bien les qualités plastiques des mondes végétal et minéral, qu'un lien entre l'homme et la terre. Ce Lien, avant tout le sien, est parfois charnel (donnant vie à des vagues), parfois culturel (intégrant ses références et ses sources d'inspiration), de l'Antique à Didier Marcel. L'artiste fait ainsi concorder matières brutes et raffinées, de la souche d'arbre aux matériaux de construction en passant par le marbre... 

" C A B I N E T   S E C R E T "

D U   1 0   A U   1 4   F É V R I E R   2 0 1 6

Lumières tamisées et délicates draperies, la Galerie Le point Fort vous convie à pénétrer dans son cabinet secret. L'exposition révèle la Saint-Valentin de manière décalée et met en lumière des artistes dont le parcours et les travaux s'articulent autour d'une certaine vision des codes du romantisme. Ainsi seront soumises au spectateur des œuvres d’artistes de la Galerie, Nicolas Fremion et David Rodriguez, fortement inspirées de sujets érotisés, d’histoire de Kâma-Sûtra et d’épisodes un tantinet licencieux... 

Exposition organisée dans le cadre de l'évènement Strasbourg mon amour.

N I C O L A S   F R E M I O N   -   " F R E M I O N   -   D Ü R E R "

D U   2 1   N O V E M B R E   2 0 1 5   A U   1 7   J A N V I E R   2 0 1 6

L’oeuvre de Nicolas Fremion, c’est ce délicat mélange entre citations et inspirations; entre La petite passion de Dürer et les ouvrages sur la peinture traditionnelle thaïlandaise et coréenne ; entre références personnelles, obsessions et fascination pour l’art populaire. Nicolas Fremion s’inspire des gravures de Dürer avec le désir d’atteindre la minutie et la précision de l’artiste. Ainsi, par ses lectures et références bibliographiques, il travaille d’un geste sûr, multiplie les saynètes et reprend l’ensemble des imageries afin de mener notre regard vers les moindres détails de ses dessins.

C O L I N   G U I L L E M E T   -  " F I L   R O U G E "

D U   3   O C T O B R E   A U   1 5   N O V E M B R E   2 0 1 5

Pour sa première exposition en Alsace, Colin Guillemet crée pour les espaces de la Galerie une installation où fils de dynamite et vidéos se consument au gré des salles, soulevant de nombreuses questions quant à l'issue du parcours... Son œuvre, surprenante et touche-à-tout est à l'image de son auteur : elle nous invite à penser "outside the box" et propose une vision inattendue et chargée de poésie de notre travers et de notre rapport au monde.

E X P O S I T I O N     " R E G A R D S   I "

D U   2 2   A O Û T   A U   2 7   S E P T E M B R E   2 0 1 5

"Regards I" laisse libre cours à l’imagination et l’inspiration des commissaires d’exposition et reflète leur vision de l’art contemporain en intégrant les oeuvres dans des thématiques subjectives. Entre guerre et paix, figuration et abstraction et coups de coeurs personnels, l’approche de chaque commissaire apporte, par le dialogue, une nouvelle dimension à chacune des oeuvres et un champ de réflexion sur l’Art et ses pratiques tout en mettant en corrélation techniques, démarches artistiques et réflexions d’artistes. L’exposition joue ainsi les entremetteuses entre des artistes internationalement connus et les nouveaux talents du XXIe.

 

Commissaire invité : Jean-Louis de Valmigère

E X P O S I T I O N   C O L L E C T I V E

" S E A ,   F O R E S T ,   S U N "

D U   2 7   M A I   A U   1 1   J U I L L E T   2 0 1 5

Pour clôturer la saison, la Galerie Le point Fort vous propose de découvrir "Sea, Forest, Sun”, une exposition collective regroupant l’ensemble des artistes de la galerie. Tous, d’une manière différente partagent un bout de voyage vécu ou imaginé, relatent une expérience ou exaltent une relation intime avec la nature. “Sea, Forest, Sun” regroupe sous une même exposition des œuvres hétéroclites de part leurs techniques et leurs inspirations convergeantes... Une exposition aux multiples aspects qui vous emmène en vacances, le temps d’une visite.

L E S   R E N D E Z - V O U S   A U X   J A R D I N S

L E S   5 ,   6   E T   7   J U I N   2 0 1 5

À l’occasion des Rendez-vous aux Jardins organisés par le Ministère de la Culture et de la Communication, l’Association pour le Jardin du Fort (APJF) présentera son projet « Le Jardin du Fort » les 5, 6 et 7 juin 2015 !

N I C O L A S   N I C O L I N I &   M A T H I A S   S C H E C H   -   

" T R I B U "

D U   1 1   A V R I L   A U   2 3   M A I   2 0 1 5

Les pastels de Mathias Schech et Nicolas Nicolini renforcent leur désir de façonner une «troisième personne», constituée à la fois par l’affirmation et l’effacement de leurs deux individualités. Le pastel, technique qu’aucun des deux n’a jamais pratiquée avant leur collaboration, leur fournit un terrain technique neutre qu’ils vont pouvoir façonner à leur image. Leurs apports personnels se fondent ainsi visuellement dans le résultat obtenu : Mathias apporte son goût pour l’Histoire et Nicolas, un point de vue frontal et centré.

P É N É L O P E   -   " D É C O L L A G E S   D U   M O N D E "

D U   2 1   F É V R I E R   A U   2 9   M A R S    2 0 1 5

Les collages de Pénélope n’ont rien d’abstrait ou de surréaliste, (bien) au contraire ! Si la technique reste la même, le sujet diffère radicalement en ce que l’artiste lit et relit Le Monde, à travers le quotidien du même nom... Pour la première fois montrée en galerie, cette exposition rétrospective permet de découvrir plus de dix ans de création, autour des nombreuses thématiques développées par l’artiste...

C H A R L O T T E   A L E M A N   -

" I C Ô N E S   &   P R O J E C T I O N S "

D U   1 0   J A N V I E R   A U   1 5    F É V R I E R    2 0 1 5

Pour la première exposition personnelle de l'artiste, cinq de ses projets élaborés depuis 2011 ont été exceptionnellement rassemblés à la Galerie Le point Fort. La photographie de Charlotte Aleman prend des formes diverses et variées, et ne cesse pas de surprendre par la richesse de sa réalisation et de ses références.

A R M E L L E   B O U S S I D A N   -

" U N E   M O N O G R A P H I E "

D U   1 4   N O V E M B R E   A U   2 1   D É C E M B R E    2 0 1 4

Armelle Boussidan, Une monographie, Galerie Le point Fort, Mittelhausbergen, 2014 © Jean-Marc Nigon/Galerie Le point Fort, 2014.

L'exposition présente le parcours de l'artiste strasbourgeoise de 2012 à aujourd'hui, ébauchant également le tournant actuel pris par sa peinture avec la série Fragments : morceaux de toile lacérés puis réarrangés de manière expressive, ils font naviguer nos imaginations vers un langage féminin ou encore un vaisseau spatial...

" I L   S E   S O N T   D I T   A D I E U "

D U   2 0   S E P T E M B R E   A U   8   N O V E M B R E    2 0 1 4

Ils se sont dit adieu, catalogue d'exposition, exposition thématique, Galerie Le point Fort, Mittelhausbergen, Strasbourg © Danaé Thomas, 2014.

Afin de s'inscrire à la fois dans la commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale et dans l'histoire du lieu qu'elle occupe, la Galerie Le point Fort vous propose une exposition réunissant les deux côtés du Rhin autour d'une expérience commune de la guerre : le départ pour le front. Au travers des nombreuses cartes postales envoyées chaque jour depuis le front (environ 1,5 millions sont quotidiennement traitées par la Poste), "Ils se sont dit adieu" se propose de retracer les étapes de la séparation. Trois artistes présentent ensuite des prolongements complémentaires à cette thématique (Hannah Deutschle,  Navyrha Thoure et Saba Niknam)...

" A P R I L   D A P S I L I S   # 1 "

D U   1 0   A U   1 4   A V R I L    2 0 1 4

Conçue comme une manifestation artistique transdisciplinaire, April Dapsilis veut constituer un prolongement libre à l’histoire de l’art. Pour célébrer cette première édition, l’Exposition Internationale du Surréalisme de 1938 sert de fil directeur au projet. Organisée du 17 janvier au 24 février 1938 à la Galerie Beaux-Arts, alors située rue du Faubourg Saint-Honoré (Paris), le commissariat de cette importante manifestation pour l’Art du XXe siècle, prétexte à la publication du Dictionnaire abrégé du Surréalisme, fut confié à André Breton et Paul Eluard...

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© SAS Galerie Le point Fort, 2017